Le meilleur gommage de tous les temps

Attention, ce blog n’est plus actif ! Retrouvez le à cette adresse pour du contenu plus frais !

https://lesjoliestulipes.wordpress.com/2016/07/20/le-blog-a-migre/

Aujourd’hui, c’est mon amour pour le gommage « pureté éclat lumière » d’Aïny qui me donne envie de le partager. Véritable miracle, il est adapté à tous les types de peau (si, si !)

Que votre peau soit grasse, mixte, qu’elle souffre de sécheresse, d’imperfections, qu’elle manque de fermeté et d’élasticité, ou encore que votre teint soit terne, ce gommage est fait pour tout le monde. À base d’achioté (plante dont les graines sont de merveilleux antioxydants naturels et riches en caroténoïdes) et de microsphères de jojoba, c’est un gommage très doux dont les grains n’agressent pas du tout le visage.

Gommage visage pure lumière radiance Aïny (pureté éclat).JPG
Je l’applique une à deux fois par semaine en insistant sur certaines zones. L’odeur n’est pas très forte et pas forcément agréable, presque neutre. J’en suis tombée amoureuse grâce à tous les effets positifs qu’il a eu sur ma peau : le nom du gommage est « Radiance » et il est parfaitement adapté ! L’effet peau de pêche est là, mon teint est illuminé, je n’ai aucune imperfection, bref il est génial !

En plus, les effets continuent à se faire ressentir sur le long terme, j’ai remarqué qu’au bout de trois jours, mon teint était toujours aussi radieux, sans appliquer de BB crème ou de fond de teint (que je ne mets d’ailleurs jamais).
La texture du produit est aussi très appréciable : de couleur or avec des particules dorées, il est très gras au toucher et très épais : lors des premières utilisations, j’ai eu du mal à bien doser pour l’étaler un peu partout. Finalement, une petite quantité équivalent à un ou deux petits pois suffit. Je masse deux/trois minutes en petits mouvement circulaires sur tout le visage, et j’insiste sur le nez et le menton car ce sont des zones qui graissent vite et qui ont tendance à devenir rugueuses chez moi. Avec ce gommage, je n’ai plus de soucis de ce côté là !
Au rinçage, on peut être surpris de constater que le produit se transforme en lait et laisse une sensation d’hydratation à la peau. Encore une fois, c’est très agréable et hyper amusant (il en faut peu pour être heureux !).

Gommage visage pure lumière radiance Aïny (pureté éclat)3.JPG
À recommander particulièrement pour les teints qui ont du mal à montrer leur éclat, c’est à dire aux teints grisâtres, pas toujours unifiés malgré les soins qu’on peut faire à côté. Ce gommage est génial, d’après Birchbox, il « stimule le renouvellement cellulaire et clarifie le teint ». Eh bien, c’est tout à fait ça ! Mon teint est éclatant, même les jours suivants le soin, les zones de mon visages qui graissaient vite n’ont plus ce problème. C’est aussi, outre les qualités liées à la compo et les effets sur la peau, un produit super agréable à utiliser et surprenant puisqu’il devient lacté au rinçage, ce qui en fait un gommage complet, hydratant, respectueux de la peau, et surtout mortellement efficace, que je conseille à tout le monde !
La composition pour les curieuses : Coco caprylate/caprate, Glycérine, Huile de graine de tournesol, Polyglycérides des acides hydroxystéarique, linoléique et linoléique, Eau, Esters de jojoba (mélange de cire et d’huile de jojoba hydrogénée), Ester de sucrose et d’acide palmitique, Ester de sucrose et d’acide laurique, Extrait de graine de roucou, Tocophérol, Mica, Dioxyde de titanium, Oxydes de fer (Trioxyde, Oxyde et Tétraoxyde), Parfum, Composants naturels des huiles essentielles.

Gommage visage pure lumière radiance Aïny (pureté éclat)2.JPG
J’aime aussi énormément la marque Aïny : j’ai été séduite par les engagements qu’elle prend. Elle est bio, ne teste pas sur les animaux, et lutte contre la biopiraterie en établissant des partenariats avec les peuples du Pérou et d’Equateur. Elle ne s’accapare donc pas les savoirs des peuples autochtones et leurs richesses pour déposer des brevets ou créer des marques par exemple. Plus d’infos ici, et sur l’engagement Aïny ici. Il me semble que le gommage est vegan.

Evidemment, tout ça a un coût, et 50ml du Gommage Radiance vaut 29 euros. Je dis bien qu’il les vaut ! En ce moment, il est à moins de 18€ sur le site de Birchbox, et 15€ pour les abonnés. C’est l’occasion de tester !

Comment devenir végane en 5 conseils

Attention, ce blog n’est plus actif ! Retrouvez le à cette adresse pour du contenu plus frais !

https://lesjoliestulipes.wordpress.com/2016/07/20/le-blog-a-migre/

C’est en février 2015 que j’ai commencé à m’intéresser au véganisme.
Aujourd’hui, je suis végétarienne à tendance vegan. Pourquoi pas vegan ? Parce que je ne vis pas encore seule. Je ne mange pas d’œuf (sauf dans les gâteaux de temps en temps), je ne bois pas de lait et ne mange pas de yaourt ni de fromage, je consomme du beurre très rarement. Mais je ne me considère pas végane à cause de certains « écarts » qui de fait m’empêchent cette exclusivité.

legumes.jpg

Être végétarien, ou végétalien, c’est avant tout une question de santé et de cause animale.

Je vous livre mes 5 conseils les plus importants selon moi, quand on décide de basculer vers un mode de vie vegan : respectueux de la planète, des animaux, et de nous-même, ne l’oublions pas.

1) Informez vous

C’est la base, et c’est la partie la plus scabreuse. La télévision, les publicités, la propagande en faveur du lait de vaches élevées dans un pré géant, des bienfaits de la viande de bœuf qui évoluent dans un environnement sain et adorés par les agriculteurs ou des gentilles poules qui pondent de jolis œufs en plein air, c’est faux, et c’est ce qui va être le plus difficile à oublier. Nous sommes, depuis tous petits, conditionnés pour intégrer que tout ça, c’est vrai ! Or, seul un nourrisson et une vieille personne peuvent trouver le lait intéressant. Ce qui est incroyable, c’est que les bienfaits du lait n’ont JAMAIS été prouvés ! Pourquoi aurions-nous besoin de lait de vache ? Méditez.
Comme le dit Aymeric Caron (ONPC), il ne faut pas croire qu’en étant végétarien on ne tue plus aucun animal ! Aujourd’hui, la pression industrielle fait qu’une vache laitière vit 4 ans au lieu de 20 à cause des injections d’hormones, au même titre que les poules et les poussins qui, pour certains, se font broyer vivants.
Les documentaires très connus dans le domaine, et les meilleurs, sont selon moi Earthlings (Terriens), Cowspiracy et Blackfish, j’en passe et des meilleurs ! Regarder les documentaires, c’est efficace, car ils rassemblent beaucoup de données essentielles et la vérité sur ce qu’il se passe dans les abattoirs, fermes, etc. Les traitements affligés aux animaux sont inhumains. Et si vous pensez qu’on ne vous montre que des cas isolés, encore une fois, c’est faux !

2) Changez petit à petit

Le véganisme, c’est l’alimentation végétalienne associée à un mode de vie sans cruauté. Autrement dit, il concerne plusieurs domaines : la cosmétique (vous trouverez la liste des marques qui ne testent pas sur les animaux ici), les vêtements (n’achetez plus de cuir, plus de laine, plus de fourrure : explications), mais aussi le divertissement : les zoos, cirques et parcs aquatiques ne sont pas tendres du tout avec les animaux en captivité, contrairement à ce qu’on nous raconte, et ont parfois des méthodes choquantes pour les dresser, vérifiez le ici ou .
Attention toutefois : fiez vous aux labels, mais pas trop ! C’est un vrai business, alors il est toujours recommandé d’aller vérifier par soi même (dans les compositions des produits, listes d’ingrédients d’un gâteau vegan sans label par exemple, etc).

3) Investissez vous et militez

S’investir, ça ne veut pas forcément dire sacrifier tous ses week-ends pour distribuer des tracts sur la place publique. Si ça ne vous tente pas, vous pouvez vous contenter d’adhérer à des associations protectrices des animaux (L214, One Voice, l’Aspas, l’AVF) et faire des dons (qui sont déductibles de vos impôts !). Parlez en autour de vous, participez à des Vegoresto, à des journées de sensibilisation de temps en temps. Je suis adhérente L214 et je participe dans la region PACA à ce genre de journées, où on rencontre des gens motivés de faire changer les choses, des gens comme nous : idéal pour se conforter dans notre mode de vie. Et puis, dans ces opérations, on n’a pas l’impression d’être considéré comme un alien qui mange exclusivement de l’herbe.

4) Ne vous laissez pas déstabiliser

Si parfois vous avez l’impression d’être ce petit alien quand vous êtes en présence de personnes à qui la cause animale et la planète n’évoquent rien, ne vous laissez pas intimider ! On dit souvent que les vegans sont des extrémistes qui veulent imposer leur façon de voir les choses à tout le monde, mais pour ma part, je ressens beaucoup plus souvent l’inverse. Combien de fois sommes-nous presque moqués par ceux qui sont plus que persuadés que la viande regorge de protéines et qu’il est impossible de s’en passer, parce qu’ils l’ont entendu à la télé ? Et là, le risque c’est de s’énerver car, seul, on se sent démuni et on est sur la défensive. Mais s’énerver n’est pas la bonne réponse, et le but c’est d’affirmer calmement, avec son savoir et ses infos, que non, on ne va pas mourir dans six mois à cause de nos prétendues carences.

5) Ressassez et restez en accord avec vous même

Si le végéta*isme m’a apporté quelque chose, c’est bien le sentiment d’être en accord avec moi-même, la planète, et les animaux. Combien de fois, au début, j’ai cédé et mangé des escalopes de poulet tant j’avais l’impression de déranger et d’être vue comme notre ami l’alien ? Eh bien ça, c’est fini ! Ce qui est triste c’est que, dire qu’on est allergique à la viande ne dérange personne, mais avouer que c’est un choix, là… ça passe pas toujours. Ecoutez vous toujours et ne craquez pas ou bien vous aurez une bonne et vraie raison de culpabiliser.
Avec la propagande et le fait que manger des animaux et les maltraiter soit banalisé (en même temps, c’est bien caché), il est très difficile de garder sa ligne de conduite, et de toujours avoir à l’esprit notre éthique et nos choix. C’est alors primordial de ne jamais oublier ce qu’on a pu apprendre et ainsi ne pas régresser : on peut par exemple suivre des comptes Instagram/Twitter de personnes véganes, de recettes végé, s’abonner aux newsletters des principales associations, lire énormément d’articles sur tous les sujets concernés, revoir les documentaires etc.

Un petit sixième pour la route…

Même si, personnellement, il m’arrive de penser qu’un monde respectueux des animaux et de la Terre est impossible et qu’on ne pourra jamais stopper l’horreur que subissent les animaux, n’oubliez pas que votre dévouement peut faire changer les choses. Il y a une citation tibétaine que je trouve inspirante : « Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique… et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir.  »
Maxime Ginolin a aussi eu une réponse percutante sous une de ses vidéos YouTube : « Les armes de destruction massive se trouvent dans nos assiettes, tu peux agir trois fois par jour en choisissant de boycotter tous les produits venant de l’esclavage et du meurtre des animaux (viande, poisson, œufs, produits laitiers, cuir…) »
Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas tout changer, que ça nous autorise à ne pas faire notre part. Les animaux ont besoin de nous, et c’est notre devoir de faire notre possible pour pouvoir les aider et mettre fin à l’exploitation des ressources de la Terre et à l’exploitation animale, le savoir, c’est le pouvoir ! J’ai bien conscience que ce discours a l’air d’un pamphlet incendiaire mais chacun doit prendre ses responsabilités et se réveiller. Bref, restez positifs et n’abandonnez pas !

J’espère avoir ouvert les yeux à un maximum de personnes, sans prétention ni condescendance. Ce qui est sûr, c’est que j’invite tout le monde à ouvrir les yeux et à sortir des schémas qui nous enferment depuis la naissance, ainsi qu’à se méfier de la propagande.

Quelques liens pour aller plus loin…(la plupart sont déjà en liens dans l’article)

Voici une liste non exhaustive de liens vers des articles, des vidéos, des sites essentiels à connaître avant de changer son mode de vie pour tendre vers le véganisme, que j’évoque dans l’article.

→ Les associations (il en existe bien-sûr d’autres, notamment des régionales)

• L’AVF (association végétarienne de France) : http://www.vegetarisme.fr/
• L214 : http://www.l214.com/
• One voice : http://one-voice.fr/
• L’aspas (pour animaux sauvages) : http://www.aspas-nature.org/

→ Les documentaires cités : 

• Documentaire Cowspiracy : http://www.cowspiracy.com/ (dispo sur Netflix)
• Documentaire Earthlings : https://www.youtube.com/watch?v=FM_wAN2id58
• Documentaire Blackfish : http://www.blackfishmovie.com/ (dispo sur Netflix)

→ Les infos les plus utiles :

• Pourquoi devenir végane est le meilleur choix : http://www.vegan-france.fr/pourquoi-vegan.php
• Où trouver les protéines ailleurs que dans la viande et de meilleure qualité : http://www.vegetarisme.fr/comment-devenir-vegetarien/alimentation-equilibree/proteine-vegetale/
• La vérité sur le lait et les produits laitiers : http://naturonice.over-blog.com/les-produits-laitiers-ne-sont-pas-nos-amis-pour-la-vie
• Les ressources de la planètes surexploitées pour l’industrie de la viande : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2202_surconsommation_viande.php (gaz à effet de serre, eau et céréales gâchées).
• La vérité sur le cuir, la fourrure, la laine : http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Cuirlainefourrure.html
• La viande est cancérigène : http://www.cancer.be/les-cancers/facteurs-de-risque/viande-rouge-et-charcuterie-prudence c’est prouvé, et pourtant beaucoup continuent d’en manger.
• La durée de vie d’un vache dans l’industrie : http://www.l214.com/vaches/elevage-vaches-laitieres
• Où trouver de la B12 (les vegans sont tous carencés si ils ne se supplémentent pas) : http://vegecru.com/vitamine-b12, si vous pensez qu’il est malsain d’en prendre en gélules, sachez que les animaux sont tous supplémentés et que vous l’ingérez par leur biais !
• La vérité sur le foie gras : http://stop-foie-gras.com/gavage

→ Les personnes que je suis :

• Pauline : https://www.youtube.com/user/doucefrugalite

• Georgia : https://www.youtube.com/user/GeorgiaSecrets

• Alice Esmeralda : https://www.youtube.com/user/AliceEsmeralda

• Céline : https://www.youtube.com/channel/UCAtekccUydiq7jAPdKzSAVQ

• CherryPepper (Michel et Magalie) : https://www.youtube.com/c/cherrypepperfrmagazine/featured

• Marie : https://www.youtube.com/channel/UCb4GwqOR5bIUHpvDS_UOC1A

• Chloé Tesla : https://www.youtube.com/channel/UCDLqceuD_ZkS40tsF3Ti4xA

• Lloyd Lang : https://www.youtube.com/user/23loley

• Maxime Ginolin : https://www.youtube.com/user/magicjackproduction

Essayez le défi veggie de l’AVF : http://www.defi-veggie.fr/ pendant une semaine, supprimez les aliments d’origine animale de votre assiette, et voyez par vous même que ce mode de vie est idéal pour tout le monde, sans restriction et 100% plaisir !